Mieux connaitre les morsures de serpent

Mieux connaitre les morsures de serpent

Le CIRES va participer à l'étude Snake Byte avec une équipe de scientifiques de l'Université de Genève et le CASE (Cameroon Society of Epidemiology).

Ces scientifiques viennent de publier une carte de la vulnérabilité aux morsures de serpent.


Cette étude fait l'objet d'un article dans le Lancet : Vulnerability to snakebite envenoming: a global mapping of hotspots

 

Date

14 juillet 2018

Tags

Serpent